0
0
0
s2sdefault
Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov ,
Un peu long ce matin,mais fort instructif,ne pas renoncer à cette lecture : je vous oppose mon "Satisfait" ou "Remboursé" ...
Dans la Paracha de Toldoth, la vie d'Its'hak touche à sa fin, et par conséquent il exprime le désir de bénir son fils aîné Essav. Cependant Rebecca sait prophétiquement qu'Essav ne mérite pas cette bénédiction. Et c'est la raison pour laquelle elle décide de déguiser Yaakov le frère jumeau d'Essav, afin qu'il s'approprie la bénédiction de son frère.
Plus tard, lorsque Its'hak comprend ce qui s'était passé, il est pris d'un grand tremblement. Il tremble même plus fort qu'au moment de l'Akeida, alors qu'il était attaché sur l'autel pour être égorgé.
Et Rav 'Haim Chmoulevits nous explique pourquoi il fut pris d'un tel tremblement : le fait de réaliser que pendant toutes ces années il avait vraiment cru qu'Essav pourrait être le leader du peuple juif !
Tous ses espoirs, tous ses rêves sont réduits à néant. Ce fut là un choc de taille pour Its'hak. Il fallait à présent accepter une nouvelle réalité: la vérité qui venait de lui être dévoilée. Dans notre Paracha Its'hak comprend parfaitement que bénir Yaakov était la volonté Divine. Même dans sa vieillesse Ist'hak réussi à faire son auto-critique et se rectifier .
Voici l'Histoire de celui qu'on surnommait "Le Requin" ...Pas très flatteur n'est-ce pas ? Mais il a su se corriger .Ne relâchez pas ma main...
Cette nouvelle histoire véridique est volontairement écrite à la première personne. Ainsi nous vibrerons à l’unisson, lecteurs comme auteur, en la lisant…
On me surnomme « le requin »… surprenant n’est-ce pas ?
C’est parce que Chino le Requin ne laisse personne sans réponse. Vous allez comprendre, patience.
Il y a de cela 10 ans, je n’étais pas vraiment religieux, mais qu’est-ce que « religieux » ?
Vous savez chez les séfarades, il n’existe pas de « non religieux », on a tous un grand-père rabbin ou « cho’het », ou même « sofer ».
Il n’existe pas de Séfarade n’ayant vu sa grand-mère allumer des bougies et prier avec ferveur.
Mais, je ne vais pas mentir, j’étais essentiellement religieux dans mon cœur, comme l’on dit.
Chez nous autres, agents immobiliers, on m’a affublé du titre de « requin » car Chino a un instinct commercial exceptionnel. Mes oreilles sont des radars, mes yeux un télescope, et comme le requin, je suis devenu un prédateur dans mon domaine.
Généralement quand une transaction se présente, je ne suis jamais seul, il y a toujours des concurrents « petits prédateurs » qui viennent se mesurer à moi… Mais le plus souvent je suis le plus perspicace.
Comprenez, j’achète un appartement ou un commerce que je revends aussitôt avec un bénéfice qui vient grossir mon compte en banque déjà « chargé ».
Je sais surenchérir quand il le faut, ce qui dissuade mes malheureux concurrents.
Il y a 10 ans donc, je débarque chez un avocat qui propose un modeste appartement à la vente. Comme prévu, deux autres agences sont représentées.
Un fois le profil du bien immobilier exposé, nous surenchérissons…
Une dame entre dans la pièce, le visage défait, l’avocat l’invite à s’installer autour de la table…
-« 600 000 shekels proclame le client… »
Mon concurrent bondit :
-« 650 000 shekels »
Je n’ai pas eu le temps encore de réagir qu’Alberto le serveur du café d’à côté nous interpelle après avoir déposé sur la table quelques rafraîchissements :
-« Cette dame est ma sœur, elle est veuve depuis peu et élève 3 enfants en bas âge. De grâce, ne surenchérissez pas, elle ne pourra payer que 600 000 shekels, et beaucoup grâce au soutien de notre famille ».
Je regarde cette dame, elle se tient la tête et pleure.
Mais n’est-ce pas un subterfuge pour me priver d’une bonne affaire ?
L’autre « petit requin » surenchérit :
-«700 000 shekels!»
Alberto le serveur s’écrie :
-« Où allez-vous ? N’avez-vous pas un cœur ? ».
Rien n’y fait :
-« 750 000 shekels » déclare l’autre agent immobilier.
Et moi ?
Mais je suis tiraillé entre le doute et la peine qui l’emporte.
Je frappe fort sur la table :
-«Nous avons ici une dame qui est dans une situation difficile. Soyons dignes. Maître venons au prix initial de 600 000 shekels et corrigez votre procès-verbal en conséquence ! ».
Les deux requins, l’avocat et la malheureuse femme me répondent avant de baisser les yeux comme pour signifier que tous acceptent ma sentence.
Je suis rentré chez moi, racontant tout cela à mon fils SHOUKY.
Je me suis senti soulagé. D’ailleurs Shouky me gratifia d’un baiser sur le front :
-« Tu es un requin avec une grande âme » ajouta-t-il.
Tout cela s’est passé il y a bien longtemps… Après cet épisode j’ai connu des déconvenues commerciales, perdant l’essentiel de mes biens, l’appartement mis à la disposition de Shouky compris.
Vous le savez peut-être mais certains échecs nous remettent à notre place…
Je me suis réfugié dans la synagogue de mon quartier, et sans aucun doute, le judaïsme me permit de traverser cette mauvaise période sans trop de dommages.
Mais quand les problèmes surviennent, ils le font en rafale. La femme de Shouky tomba gravement malade, ceci me brisa.
Quand elle quitta ce monde, il y a de cela 3 ans, c’est moi qui sus trouver les bonnes paroles pour apaiser ses tourments.
La semaine dernière, Shouky me téléphone pour m’inviter à ses fiançailles, il me communique l’adresse.
J’étais heureux qu’il se décide à ouvrir une nouvelle page dans sa vie, pour lui-même et pour ses enfants !!
Deux jours plus tard j’arrive dans l’appartement, je frappe à la porte… Qui m’ouvre ?
Alberto, vous savez le serveur et frère de la veuve.
Il m’interroge :
-« Que fais-tu ici, le requin à la grande âme ? »
J’explique que je suis là pour mon fils, je comprends que lui est là pour sa sœur « la veuve » que j’ai eu le mérite de secourir.
Et tous deux vont se marier !
Lorsque je suis rentré plus tard, après une journée riche en émotions, dans mon balcon je me suis adressé au Tout-Puissant dans ces termes :
-« Maître du Monde, j’ai mérité de perdre tout pour apprendre tout, je préfère être « sardine que requin » : celui qui fait des concessions aux autres le fait pour lui-même ! ».
Hasard ou Providence ?
Je vous le demande…
Au fait :
Quelqu’un parmi vous,souhaite-t-il être remboursé?
Courage,de Bonnes Nouvelles bh et Chabbat Chalom à tous !
GZ

Actualités

COMMUNIQUÉ DU 23.11.2020

Objet :- PT-COVID
- Rappels dont Journée Pédagogique 7.12.2020
/ Opération Tsedaka FSJU /
Inscriptions Jardin d’Enfants 2021-22- Priorité aux parents d’élèves jusqu’au 4.1.2021 .

Plus d'informations

COMMUNIQUÉ - 05.11.2020

Objet : - PT-COVID - Rappel Stages de Consolidation de CP à Terminale - Rappel Journée Pédagogique 7.12.2020 - Rappel /Contacts d'urgence Confinement Chers Parents Shalom ...

Plus d'informations

COVID 19

La COVID-19 affecte les individus de différentes manières. La plupart des personnes infectées développent une forme légère à modérée de la maladie et guérissent sans hospitalisation. Symptômes les plus fréquents: fièvre toux sèche fatigue Symptômes moins fréquents: courbatures maux de gorge diarrhée conjonctivite maux de tête perte de l’odorat ou du goût éruption cutanée, ou décoloration des doigts ou des orteils

Plus d'informations

LES TEXTES DE G.Z

Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov, Et Bonne semaine, Ceux qui auraient tendance à s’emporter seraient en proie à des doutes existentiels quant à leur véritable identité.
Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov , Un peu long ce matin,mais fort instructif,ne pas renoncer à cette lecture : je vous oppose mon "Satisfait" ou "Remboursé"...
Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov , Dans la suite d'hier voici le récit authentique et tellement instructif de notre personnage nommé Réouven. Suivez moi...

LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG

"Il n'y a pas d'effets secondaires ni de danger de réémergence de la cellule cancéreuse"
Des chercheurs israéliens ont démontré les effets positifs de la médecine hyperbare sur le retardement du vieillissement. Ce traitement a permis d’augmenter la longueur des télomères, des parties...

ECOLE GAN-AMI MARSEILLE

OU NOUS TROUVER ?

Contact

Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 9H00 à 17H00
47 r St Suffren
Marseille
13006
Téléphone: 0496100850