0
0
0
s2sdefault
Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov,
« De par l’intensité du soleil qui inonde sa chambre, il comprit que l’heure était avancée. Le réveil indiquait 10h00. Les vacances scolaires amorcées depuis quelques jours, furent pour lui un prétexte pour ne pas s’efforcer de se lever après une courte nuit de sommeil. »
Ce lycéen imaginaire est quelque peu l’illustration, la traduction de ce que peut engendrer une vie sans objectif. Il finira par émerger à 11h00, traîner quelque peu devant le sacro-saint smartphone, peut-être qu’il ira se promener avec ses camarades l’après midi et voilà une journée qui passe…
Cet adolescent aurait le plus grand mal à décrire ses vacances…
Naturellement, nous tous, avons besoin de nous conditionner par des objectifs, sans cela nous pourrions nous perdre.
Nos sages affirment que l’inaction entraîne l’ennui et que ce dernier cause la tristesse, la déprime. On est alors dans une position qui nous rend inopérationnel : sans objectifs on peut atteindre… "la mort spirituelle" .
Si l’animal agit par un instinct imprimé en lui, l’homme réagit par rapport à ses aspirations, c'est-à-dire de façon réfléchie.
C’est en s’assignant des objectifs et en les atteignant qu’il peut se réaliser, sans cela il s’abîme (au sens propre du terme).
Bien souvent, cela nous fait frémir que d’en parler, les suicides relatés dans la presse s’expliquent par un sentiment de vide, d’inutilité, d’ennui : « Pourquoi vivre ? » écrivent les intéressés dans leur adieux.
==) Quel sens donner à la notion de l’objectif ?
L’objectif cristallise notre attention, notre motivation. Il nous permet d’avancer, d’évoluer dans notre vie… Indirectement, il nous encourage à nous évaluer, il nous galvanise, il nous porte… C’est un point vers lequel on tend, pendant l’effort puis après ,on est dans une dynamique constructive et épanouissante.
==) Objectifs existentiels et objectifs futiles
L’objectif futile est celui qui forcément vous replace sans cesse à la case « départ ».
Il est d’ailleurs reconnaissable à cela…
On ne peut considérer que l’objectif, pour exemple, qui consisterait à perdre du poids soit essentiel même s’il peut légitimement paraître important dans certains cas.
Imaginons la réaction des anges là-haut quand à la question : « Qu’as-tu fais de ta vie ? » on répondrait : « J’ai perdu du poids… »
L’objectif ne peut pas non plus se limiter à la vie et ses contingences ici-bas : serions nous sur terre uniquement pour travailler afin de nous nourrir ?
La plus belle des voitures avec le meilleur conducteur au monde n’arrivera à destination si le trajet fixé par celui-ci est erroné… non ?
Il y a un objectif qui est le père de tous les autres objectifs et qui est lié à notre constitution en tant qu’homme, c'est-à-dire un être doté d’une… âme.
Le Talmud définit l’âme comme partie intégrante du Tout Puissant qui nous a insufflé la vie en nous accordant un peu de lui-même. L’âme c’est ce qui nous distingue de l’animal, c’est ce qui fait que nous aurons tous en nous la capacité de nous élever.
L’âme, au même titre que notre corps, a besoin d’être nourrie…
Quand on s’installe, ne serait-ce progressivement dans cette logique on est dans une spirale de bien être…
Bien souvent, on peut se sentir inutile, qu’on soit en réussite ou en échec, on ne vit plus, on survit…
On peut parfois par ce sentiment commettre des erreurs, ne plus voir ceux qui nous entourent, nous dévaloriser. On peut en être malade au point d’affecter la vie de ceux qui nous sont chers. Le temps passe, les rayons de soleil avec l’âge se raréfient on subit le temps, oui on survit…
C’est si facile de changer de registre en se fixant des objectifs à court, moyen et long terme.
Etre plus patient par exemple, plus tolérant, plus attentif, plus conciliant… S’intéresser à la profondeur de la vie, à notre existence, à celle des autres, à notre histoire, à notre patrimoine.
Le judaïsme a produit des milliers de livres qui ont traversé le temps qui étonnent par leur modernité,actualité jusqu’aux plus récalcitrants.
Est-il seulement possible d’imaginer un seul instant qu’il ne s’agisse pas de véritables trésors quand on connaît les conditions dans lesquelles ils se sont maintenus ?
En y plongeant, sans même le savoir, on se plonge dans un bain de jouvence…
Tout, absolument tout est prévu et mentionné, il suffit tout simplement de s’y intéresser. Cela pourrait être un nouvel objectif… Il y a à peine quelques années de cela les livres étaient rares, les traductions peu nombreuses…
Au Yémen on enseignait l’hébreu à l’endroit et à l’envers pour surmonter ce problème. En Union Soviétique, on risquait sa vie, en s’intéressant au judaïsme.
Aujourd’hui D… merci, tout est accessible !
Alors pourquoi se laisser porter vers des rivages inconnus voire dangereux quand on peut aisément se mettre dans le sens de la marche ?
Le roi Salomon disait : « La grâce est trompeuse et la beauté n’est qu’un mirage ».
Il nous faut aller plus loin que les apparences et dépasser l’aspect superficiel des choses de la vie pour approcher puis toucher l’essentiel, me semble-t-il,toucher le …Ciel !
N’attendons pas, n’attendons plus.
Courage et de bonnes nouvelles bh
GZ
Qu’est-ce que le Omer? À l’époque du Saint Temple, le peuple juif apportait une offrande d’orge le lendemain du premier jour de fête de Pessa’h (Lévitique 23:10). On l’appelait le « omer »...
OU NOUS TROUVER ?

Contact

Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 9H00 à 17H00
47 r St Suffren
Marseille
13006
Téléphone: 0496100850