LE GAN-AMI EN CHIFFRES :

ÉLÈVES
SALARIÉS
CLASSES
0
0
0
s2sdefault

1) C'est suivre les voies de D.ieu que d'avoir un corps saint et  intact, puisqu'on ne saurait en étant malade acquérir aucune des notions et connaissances qui forment la connaissance de D.ieu. Aussi faut-il fuir toutes les habitudes préjudiciables au corps et s'attacher à un régime salutaire à sa santé.
Voici les règles que l'on s'imposera: 

a) Ne manger que lorsqu'on a faim

b) Ne boire que lorsqu'on a soif

c) Ne pas retarder ses besoins ne serait-ce que d'une minute, mais dès que l'on ressent l'envie d'uriner ou d'aller à la selle se rendre au aux toilettes.

2)

a) Ne pas manger jusqu'à panse pleine, mais s'en tenir aux trois quarts environ de la capacité de son estomac.

b) Au cours du repas ne boire qu'un peu d'eau additionnée de vin. Lorsque 1a nourriture que l'on a prise commence à subir l'opération des organes digestifs, boire le nécessaire.

c) Éviter de boire trop d'eau, même lorsque la nourriture vient d'être digérée.

d) Ne pas manger avant de s'être parfaitement assuré que l'on n'aura pas à satisfaire un besoin au cours du repas.

 e) Ne pas se mettre à table sans avoir au préalable mis son corps en train par une promenade ou s'être livré à ne besogne matérielle ou s'être dépensé à quelque autre exercice.

f) D'une manière générale s'imposer chaque matin un peu d'exercice pour la mise en train, puis se reposer pour se remettre et ne passer à table qu'ensuite. Un bain chaud, après l'exercice est excellent. Attendre un peu après l'avoir pris, pour commencer le repas.

 

3) 

a) A table, manger assis, bien droit, ou incliné sur sa gauche. Ne faire ni marche ni parcours à cheval ou en voiture, ne pas exposer son corps à la fatigue ou aux secousses de jeux quelconques avant que la digestion des aliments ingérés soit terminée.

Agir autrement serait s'exposer à contracter des maladies pernicieuses et incurables.

(MAÏMONIDE, Le livre de la connaissance) 

Source: lechelledejacob.com

0
0
0
s2sdefault

Le monde futur et la résurrection

0
0
0
s2sdefault

Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov,

Moshé raconte à son ami David qu'il a acheté une voiture qui lui permet d'éviter les désagréments des voyages en bus :
-"Je voyage de Marseille à Aix,aller-retour,sans aucun problème"
David décide de faire l'acquisition d'une voiture à son tour et lorsqu'il rencontre
son ami Moshé quelques semaines plus tard,il lui dit :
-"Voilà,j'ai ma propre voiture et je fais Marseille-Aix sans aucun problème sauf un : je ne sais pas ce que j'ai à faire à Aix" .


Nous n'avons aucune raison d'agir par mimétisme .
Le fait que d'autres possèdent quelque chose n'impose pas qu'on dispose de la même chose .
On a tendance tous à souffrir du "syndrome du troupeau",tout le monde fait alors je fais ,tout le monde a alors je dois avoir ...
La Thora nous exhorte à adopter une démarche individuelle (pas
individualiste) .
Lorsque le premier Homme faute,D.ieu l'interpelle :
"Où en es-tu ?" Où est ta responsabilité et ta personnalité avant d'imputer la faute à ton épouse ?
Chacun a sa propre personnalité et chacun doit l'utiliser pour emprunter
son propre chemin sans se soucier de ce que les autres en penseront,non ?

Ne cherchons pas à imiter les autres ...
En adoptant cette règle,on se rendra compte bien vite que "les gens"
apprécient ceux qui ont des principes,une démarche personnelle,un style singulier...
A méditer...
Courage et Bonne journée,
GZ

0
0
0
s2sdefault

Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov,

Cette semaine notre histoire providentielle et authentique nous rappelle qu'un simple communication téléphonique,
au bon moment et devant la bonne personne peut faire basculer une vie ...Providence,vous avez dit Providence ?

Le Rav NEHAMIA est connu pour être un grand pédagogue qui a soutenu et sauvé des centaines d’élèves et des milliers de parents. Le Rav ne s’économise pas, il traverse le pays plusieurs fois dans la semaine pour conseiller, secourir ou orienter…
Ses journées sont pleines comme l’on dit. Le jour il étudie et enseigne, la nuit il part en quête d’âmes en en déshérence.
Ses coordonnées sont connues de tous, il peut répondre à l’appel d’adultes inquiets pour leurs enfants, ou d’enfants soucieux des adultes.
Ce jour-là le Rav NEHAMIA conduit par l’un de ses élèves, doit se rendre dans le sud du pays… Il est plongé dans sa page du Talmud et ne remarque même pas que son élève a accepté un « auto-stop », un adolescent qui se rend dans la capitale du sud israélien. Quelques minutes plus tard la sonnerie de son téléphone rompt le silence.
Ce sont des parents préoccupés par le benjamin de la famille qui devient arrogant, indiscipliné, insupportable. Les parents se plaignent d’attitude contraire au judaïsme et se posent une question dramatique qu’ils soumettent à présent au Rav NEHAMIA : « Ne doit-on pas le renvoyer de la maison ? C’est un mauvais exemple pour les autres… ».

Le Rav NEHAMIA répond dans un soupir : « Vous savez, peut-être que D.ieu lui-même pleure d’avoir exilé ses enfants dont Il regrette l’absence… Il a le mal de chaque enfant qui s’éloigne de lui. D.ieu vous envoie une épreuve certes, mais celle-ci peut attester de sa propre douleur… Votre enfant vous a été confié par D.ieu. Vous devez malgré tout le couvrir d’affection et d’amour, D.ieu y sera sensible et vous aidera à surmonter vos difficultés parce que votre enfant est aussi le sien.
Sans connaître votre enfant, je peux vous dire que ses problèmes sont liés au fait qu’il ne dispose pas d’outils pour les résoudre. Ne l’éloignez pas, prenez-le tel qu’il est dans vos bras et D.ieu fera le reste.
Un enfant ne s’élimine pas, ne se « résout » pas comme une équation simple. Tenez bon, s’il le faut je lui parlerai. »
A l’autre bout du fil un long silence suivi par des pleurs, les parents remercient le Rav NEHANIA de les avoir éclairés et renforcés. Le Rav raccroche, lève son regard, et là il aperçoit un adolescent qui lui aussi est en pleurs.
- « Mais qui es-tu jeune homme ? Et pourquoi pleures-tu ? »
La réponse ne tarde pas…
- « J’ai fait de l’auto-stop et votre élève a accepté que je me joigne à vous. C’est D.ieu Lui-même qui a enchaîné les événements jusqu’à ma présence ici car vous venez de parler à mes parents. Je vous promets, Rav de faire les efforts requis à la quiétude de mes parents, de ma famille et de mon … âme ! »
Hasard ou Providence ?
Je vous le demande…
Courage et Chabbat Chalom
GZ

0
0
0
s2sdefault
 
 La société Israélienne "Yissum Research Development" a inventé une imprimante 3D capable d’imprimer de la nourriture à partir de nanocellulose pouvant être modifiée afin d'apporter différents nutriments (protéines, glucides, lipides, vitamines....) en fonction des besoins nutritifs nécessaires........Détails..


Par exemple, ces nouveaux aliments pourront contenir tous les besoins nutritifs pour tenir une journée complète.
Il sera donc possible d'obtenir une alimentation sur mesure en fonction des besoins de chaque individu, par exemple, sans glutène, sans sucre, sans cholestérol, avec telle ou telle vitamine etc, 
il sera également possible d'ajouter à cette nano-cellulose des gouts en fonction de chaque individu !
Pallelons que la "Yissum Research Company" est une société qui a été créée en 1964 dans le seul but de commercialiser les innovations mises au point par les chercheurs de l'université de Jérusalem.
 
Bref, une vraie révolution pour notre alimentation de demain......Regardez !
 


Source Koide9enisrael

0
0
0
s2sdefault

 

Dans ce cours magnifique et succinct le Rav ouvre de nouveaux horizons dans notre vie en expliquant une discussion qui a opposé le Ramban (Nah'manide) et Rachi (Rabbi Chlomo Itsh'aki).
Bonne écoute à tous!

Source: TORAH ACADEMY

0
0
0
s2sdefault

Chers Amis et Chers Enfants Boker Tov,

Un ouvrier arrivait chaque jour avec le même sandwiche qui lui servait de déjeuner : sandwich à la confiture .
L'un de ses collègues l'entendit se plaindre pendant la pause :
-"Encore du pain avec de la confiture,je déteste cela!"
Aussi l'interrogea-t-il :
-"Pourquoi ne demande-tu pas à ton épouse de préparer autre chose?"
La réponse fusa :
"Ce n'est pas ma femme qui prépare mon sandwich,mais moi-même"

Les remarques désobligeantes,les critiques et les humiliations qu'on subit
finissent par nous détruire à force de répétition .
Comment est-il possible que l'on se prépare quotidiennement ce "sandwich
avec de la confiture",nous détruisant à petit feu ?
On mène tout le temps un dialogue avec soi-même,si l'on se dit des choses
positives,on trouvera en notre personne un ami.
Dans le cas contraire,à force d'auto-critique,nous serons notre pire ennemi .
Celui qui se répète inlassablement ,"je suis nul,je ne réussirai jamais",se conduit comme cet ouvrier qui se prépare un sandwich à la confiture qu'il n'aime pas,il ne fait que polluer sa vie en lui opposant amertume et paralysie ...Non?
Courage et Bonne journée,
GZ

LE BLOG DE GUIL ZENOU

OU NOUS TROUVER ?
Ecole Gan Ami
04.96.10.08.50
47 Rue Saint-Suffren,
13006 Marseille, France
Niveau d'études : De la Crèche au Lycée
Mixité : Garçons - Filles / Mixte
Régime : Contrat association

VIDEO: RAV MEIMOUN CHLITA AU GAN-AMI

Prochaine Fête : TOU BICHVAT